Transformer l’expérience d’apprentissage en développant l’engagement de l’apprenant

Le 30 janvier 2019, à l’occasion du salon Learning Technologies, Valéry Nguyen était invité sur le plateau de l’émission « La vision des experts » de DLM News, en partenariat avec BFM Business. Récemment nommé Directeur général EMEA de Learning Tribes, il a pu donner sa vision en tant que nouvel arrivant au sein du groupe international de formation et expliquer en quoi la plateforme Triboo sera en mesure de créer une toute nouvelle « learner experience ».

Innovation et international : deux composantes majeures de notre ADN

Notre ADN, c’est d’abord l’innovation. L’innovation pédagogique au service de la transformation des entreprises. Et elle ne date pas d’hier : en 2001, avant même de créer Learning Tribes – à l’époque Learning CRM -, Philippe RIVERON avait tenté des expériences en e-learning et blended learning. Dès les premiers pas d’Internet, nous avons été précurseurs dans la transformation de l’expérience d’apprentissage, et nous continuons à être particulièrement actifs sur les sujets de pédagogie active.

En présentiel, on intègre systématiquement des modules interpersonnels pour transformer la connaissance en compétence. En blended learning, on propose des teasers, des infographies, de l’animation de communautés ou des applications intégrées comme Slack, Trello ou Klaxoon. En full digital, on produit nous-mêmes les contenus via notre studio de création multimédia et notre plateforme Triboo, qui abrite les contenus de nos clients, est aussi une plateforme ouverte sur des contenus de type MOOC ou SPOC. Enfin, on sollicite certains partenaires pour aller sur des formats immersifs comme la réalité virtuelle.

Notre ADN, c’est ensuite notre présence internationale, et cela a débuté en 2007 lorsque nous avons rejoint le groupe Acticall, devenu Sitel Group, groupe mondial dédié à l’Expérience Client présent dans 27 pays. Aujourd’hui, Learning Tribes compte désormais cinq bureaux établis sur 3 continents et une centaine de collaborateurs, ce qui nous permet non seulement de déployer nos programmes de formation à grande échelle, mais aussi de capitaliser sur une véritable communauté de passionnés de la formation.

J’étais récemment en visite aux Etats-Unis et mon homologue du bureau de Shanghai nous a présenté le dispositif déployé auprès de 7 000 collaborateurs, via WeChat, chez le numéro un mondial de l’industrie cosmétique. Je me suis dit : « Pourquoi ne pas développer un programme similaire pour nos clients ayant cette même problématique de pousser du contenu sur mobile ? ».

Notre ADN, c’est aussi cela : une curiosité, une soif de comprendre et d’anticiper les nouvelles ruptures de ce beau marché qu’est la formation professionnelle, où vous l’aurez remarqué, tout reste à construire !

La recette de Learning Tribes pour engager l’apprenant

engagement apprenant

L’engagement des apprenants n’est pas une quête nouvelle. Un organisme de formation doit avoir cet objectif en tête au-delà de tout autre indicateur de production. Chez Learning Tribes, cette démarche s’appuie sur quatre points :

  • Concevoir un bon programme de formation. Nous travaillons de plus en plus en mode collaboratif et agile avec nos clients pour fournir des contenus sur mesure. Qu’est-ce qui diffère entre une formation sur les techniques de vente d’une entreprise et celle d’une autre entreprise ? C’est surtout la cartographie du projet et des acteurs qui fera que le programme de formation sera un succès ou un échec. Ainsi, la première brique de l’engagement réside dans le fait de bien embarquer les opérationnels afin qu’ils jouent un rôle de prescripteurs en interne aux côtés des responsables de formation ;
  • Considérer la formation comme un acte social. Aujourd’hui plus qu’hier, on doit concevoir des parcours en donnant la possibilité à l’apprenant d’interagir avec d’autres apprenants, on doit être connecté aux réseaux sociaux, on doit aller chercher des contenus et de l’inspiration ailleurs qu’au sein de l’entreprise, etc. Bref, on doit considérer la formation comme une fenêtre ouverte sur un monde qui bouge et non pas un coffre-fort de pratiques d’entreprise que l’on garderait jalousement ;
  • Offrir un parcours certifié. Une démarche de certification est très importante car elle permet de positionner la formation comme un acte de reconnaissance du collaborateur. La certification peut être partielle (obtention de badges de compétences tout au long du parcours) ou globale (obtention d’un certificat à l’issue du parcours) ;
  • Proposer un plan de communication avec des teasers, des infographies, une présence sur les réseaux sociaux ou la mise en place de battles entre apprenants et de « leaderboards » (tableaux des scores) qui permettent de se challenger entre pairs durant la formation.

Triboo : d’une plateforme LMS au modèle LXP

Un LXP (Learning Experience Platform), c’est la version évoluée d’un LMS (Learning Management System). Si on doit nommer une différence, le LMS est centré sur le commanditaire de la formation – très souvent le département des RH – tandis que le LXP est centré sur l’apprenant et l’expérience d’apprentissage tout en offrant des outils de contrôle et de pilotage de formation.

Au-delà d’un changement d’acronyme dès le second trimestre 2019, ce sont quatre évolutions assez importantes qui feront de Triboo un véritable outil d’engagement de formation digitale :

  • Un contenu de formation plus clair et qualifié sur la plateforme digitale, grâce aux recommandations des utilisateurs, comme on peut le trouver sur TripAdvisor ou Airbnb ;
  • Une curation de contenu plus précise et plus intelligente ;
  • Une plateforme mieux intégrée parmi les outils de l’entreprise, grâce au développement d’API (Interfaces de Programmation d’Application) qui permettent de communiquer avec les CRM, outils de BI (Business Intelligence) et SIRH (Systèmes d’Information Ressources Humaines) du marché ;
  • Plus de fonctionnalités sociales et gamifiées.
Triboo Learning Analytics

Parlons enfin du pilotage des formations, car déployer un LXP ne signifie pas ne plus contrôler les choses mais les contrôler différemment ! Avec Triboo, on donne la possibilité à nos clients de placer la data au cœur de leurs dispositifs pédagogiques et de disposer d’un ensemble d’indicateurs : les « learning analytics ». Ces données permettent de qualifier et de comprendre comment le contenu digital d’une formation vient impacter l’expérience de l’apprenant. On va aller mesurer des données très précises sur les comportements de l’apprenant au cours de son parcours : telle vidéo lui a-t-elle permis de modifier tel et tel geste ? de mieux appréhender une situation ? de mieux vendre ? On met en lien la formation avec le comportement et la productivité de l’apprenant. Tout l’enjeu de Triboo réside ici.

Learning Tribes considère à la fois l’innovation pédagogique comme un moyen de former les apprenants tout au long de leur vie, et un moyen de répondre aux objectifs stratégiques et opérationnels des organisations.



Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *