Onboarding : les 4 approches pédagogiques incontournables

Comment appréhender l'onboarding au sein de votre organisation ? Comment la formation initiale facilite cette phase incontournable du parcours collaborateur ? En quoi le digital learning et les technologies d'apprentissage accélèrent l'acquisition et le développement des compétences de vos nouveaux collaborateurs ?
Ce qui suit n'est pas une formule magique de l'onboarding mais une vision - notre vision - d'un parcours d'intégration réussi et quatre approches pédagogiques que l'on juge incontournables.

Un recrutement qualifiant

Premier conseil : créer un MOOC de recrutement, qui permet à un candidat d’apprendre des choses sur le poste et sur l’entreprise avant d’être recruté. Le MOOC « Devenir Conseiller Client » de Sitel Group en est un parfait exemple. Objectif : permettre aux candidats qui ont suivi le parcours jusqu’au bout de décrocher un entretien, avec à la clé un possible poste de conseiller client !

« Nos entretiens sont plus qualifiés, avec des candidats au fait du poste et de l’entreprise. Nos chargés de recrutement savent qu’ils font face à des personnes très intéressées, cela rejaillit donc positivement sur l’expérience d’intégration », constate Marianne Levisalles, Responsable Développement RH chez Sitel France.

Le pré-onboarding

Il y a une phase particulièrement intéressante, lorsque l’on recrute un collaborateur et avant qu’il arrive dans l’entreprise, qui est celle du « pré-onboarding« .

Chez Learning Tribes, on considère que ce moment est opportun pour porter à la connaissance du futur collaborateur, via les réseaux qu’il connaît (Facebook, WhatsApp, WeChat…), du contenu déjà disponible publiquement sur Internet : vidéos d’entreprise, témoignages de salariés… Cela lui donne un bel avant-goût de son nouvel environnement.

Une formation initiale engageante

Moment clé, mais bien souvent encore théorique : la formation initiale. Notre conseil ? Profiter de l’un des atouts offerts par les plateformes LXP telles que Triboo : le social learning. Le collaborateur peut interagir, dès ses premiers pas dans l’entreprise, avec sa communauté (apprenants, collègues déjà en poste, managers…) et accéder à du contenu en-ga-geant !

L’ancrage mémoriel

Qu’attendent les entreprises à l’issue d’une formation initiale et plus globalement d’un onboarding ? Que le transfert de connaissances et de compétences ait fonctionné et perdure.

Grâce à l’intelligence artificielle, on peut par exemple expérimenter deux types de mises en situation qui permettront d’ancrer plus profondément les connaissances et de mesurer le niveau d’acquisition atteint par le collaborateur : la vidéo 360° et la réalité virtuelle voix. Dans l’une, le collaborateur pourra se retrouver à la place d’un conseiller en poste qui reçoit son client et souscrit un contrat avec toutes les procédures associées, ce de manière virtuelle mais en situation proche du réel. Dans l’autre, muni également de son casque VR, l’apprenant échangera de vive voix avec son interlocuteur et sera en mesure, à l’issue du test, d’évaluer ses compétences en matière de langage, de posture, etc.



Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *