Mooc of the year : l'innovation sera au coeur des conversations

« Le futur est création, la création est l’Elyseum… », telle est la phrase maîtresse de l’Elyseum, bien représentative de l’événement qui s’y déroulera le 23 janvier prochain. Tous les acteurs et experts de la formation en ligne seront présents à la 2ème édition des Mooc of the year, organisée par la start-up My Mooc en partenariat avec le Journal du Net.
Clément Meslin, Co-fondateur de My Mooc, nous dit tout sur cet événement incontournable dans le monde de la formation et plus particulièrement des MOOC.

Clément, comment résumeriez-vous la 1ère édition des Mooc of the year, qui a eu lieu en janvier dernier dans les locaux de Google ?

Entre 250 et 300 personnes se sont rassemblées autour de la 1ère édition ! La soirée s’est bien déroulée, il y a eu une table ronde et nous avons remis 15 prix, dont 14 prix déterminés par un jury d’experts et 1 prix spécial My Mooc attribué à Air France. Un grand succès pour cette première édition ! Nous avons compté également plus de 1 000 demandes de participation ! Pour la prochaine édition, nous avons déjà reçu 150 demandes d’inscription depuis le lancement des candidatures le 6 novembre dernier.

Quelle est la thématique de cette seconde édition des Mooc of the year ?

En janvier dernier, nous abordions le sujet de l’employabilité grâce aux MOOC, et parlions de la manière dont les MOOC évoluaient et permettaient de se former tout au long de sa vie.

Cette année, nous nous attarderons sur l’innovation dans les MOOC, en remettant notamment des prix pour mettre en avant les dispositifs les plus innovants, et la table ronde sera dédiée cette année à toute la partie « technologies et innovation » dans les MOOC : les plateformes, toutes les solutions qui vont faire que les MOOC sont bien plus qu’un simple tutoriel vidéo, etc.

Et notamment les bots, qui ont fait l’objet de votre tout dernier afterwork ?

Exactement. Les bots font partie de ces nouvelles technologies et innovations dans l’univers des MOOC et on évoquera bien sûr le sujet à l’occasion de la soirée.

Pourquoi passer de 15 à 10 prix ?

L’année dernière, 15 catégories, c’était beaucoup de travail pour les membres du jury. C’était également problématique au niveau du format de l’évènement, car cela a pris du temps au détriment de l’échange. Cette année, le jury sera composé de 8 membres et sélectionnera les vainqueurs de 10 catégories, celles que nous considérons les plus importantes parmi les 15 originelles. Bien sûr, les prix les plus importants seront toujours là : le « Coup de cœur » du jury et le MOOC de l’année.

Vous avez organisé de nombreux événements cette année, pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet, entre la première édition des Mooc of the year, nos deux afterworks et le « Students MOOC Tour », nous avons été très actifs. Ces événements ont tous le même objectif : démocratiser le MOOC et évangéliser le grand public sur cet outil de formation en ligne. Le « Students MOOC Tour », en l’occurrence, était un tour de France des universités que nous avons organisé en partenariat avec le Figaro Etudiant, dans le but de faire connaître cet outil auprès des jeunes étudiants qui entreront bientôt sur le marché du travail.

Self-education is lifelong curiosity. – Lailah Gifty Akita

Les Mooc of the year semblent avoir un bel avenir devant eux, n’est-ce pas ?

Cela ne fait aucun doute. Nous prévoyons d’ouvrir l’édition 2019 à l’international, car nous collaborons avec beaucoup de producteurs de MOOC à l’étranger et nous souhaitons également les convier à ce rassemblement. De plus, les MOOC sont de plus en plus promus en interne dans les entreprises. Ainsi, si nous récompensons aujourd’hui une majeure partie de formations en ligne gratuites et ouvertes à tous, il est fort probable que nous récompensions, à l’avenir, autant de MOOC d’entreprises que de MOOC grand public.

Cet été, My Mooc a racheté son concurrent français www.mooc-francophone.com. Quelles améliorations, quels effets avez-vous pu observer depuis ?

Depuis le rachat de « MOOC Francophone », nous avons boosté nos chiffres globalement. Nous avons notamment enregistré 1 million de pages vues sur le seul mois d’octobre, une première ! Sur l’année entière, c’est aussi plus de 1 million et demi de visiteurs uniques, et un nombre de membres sur la plateforme en forte croissance !

Sur les réseaux sociaux, nous sommes suivis par près de 150 000 personnes. Nos followers en Afrique francophone particulièrement sont de plus en plus nombreux. Dernier chiffre : 7 500 MOOC sont référencés sur la plateforme et le développement de notre offre « My Mooc for companies » nous a permis de convaincre une vingtaine d’entreprises – aujourd’hui clients actifs – parmi lesquelles American Express, BNP Paribas, Air France ou encore la Fédération Française de Tennis.

Comment expliquez-vous le succès des MOOC tant auprès des particuliers que des entreprises ?

Leur succès est grandissant car ce sont des formations de qualité. Leur certification est aussi de plus en plus reconnue. Grâce à ce format, on peut se former à presque tout et ce, n’importe où.

Aujourd’hui, le MOOC représente une véritable opportunité à deux niveaux : développer ses compétences, se former, tout au long de sa vie, et se former sur un nouveau sujet lors d’une recherche d’emploi par exemple.

Un dernier mot ?

Les Mooc of the year sont un évènement à ne pas manquer car nous passerons en revue tout ce qui se fait de mieux dans la formation en ligne. L’innovation sera au cœur de nos conversations, dans un cadre convivial où nous parlerons de MOOC, de MOOC et de MOOC !

Créateur de MOOC, vous souhaitez candidater ? Vous pouvez demander votre dossier de participation jusqu’au 5 janvier 2018 !

Fan de MOOC et de formation digitale, vous souhaitez assister à la cérémonie ? Réservez votre place via le site dédié à l’événement : moocoftheyear.com.

Encore une fois, Learning Tribes soutient My Mooc en étant partenaire de cet évènement. Rendez-vous le 23 janvier prochain !

#MoocOfTheYear


Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *