Les 10 tendances de la formation 2018

Depuis 14 ans, Learning Tribes propose des solutions de formation personnalisées et innovantes pour développer les talents au sein d’entreprises renommées, dans de nombreux secteurs et pays. Comme chaque année, nous décryptons pour vous les 10 grandes tendances en matière de formation et de développement de compétences !

Aujourd’hui, la montée en puissance de la technologie et de l’innovation place les attentes en termes d’apprentissage à un niveau tel que la personnalisation, le Big Data, l’intelligence artificielle et les expériences immersives occupent de plus en plus le devant de la scène. L’année qui nous attend est prometteuse : une bonne approche pédagogique et une bonne méthodologie garantiront le succès de votre formation.

1. Polyvalence

Dans tous les secteurs, l’automatisation s’intensifie et conduit à deux tendances : les actes à faible valeur ajoutée diminuent et le multitâche augmente. Les collaborateurs devront travailler sur de nombreux sujets et finiront par devenir des « employés polyvalents ».

C’est un grand challenge pour les services formation des entreprises, qui doivent repenser la formation initiale et continue de leurs collaborateurs afin de développer pour eux un nouvel ensemble de compétences et de savoir-faire.

En parallèle, les formateurs et les ingénieurs pédagogiques sont appelés à concevoir et délivrer des parcours en blended learning, les obligeant à maîtriser toutes les modalités d’apprentissage – présentiel et digital learning – : ils deviendront eux aussi des formateurs « polyvalents ».

2. « Learner Centric »

Grâce à tous les moyens à disposition en matière de formation, nous sommes parfaitement en mesure de construire un parcours d’apprentissage centré sur l’apprenant. Nous ne penserons plus d’abord au contenu mais nous nous concentrerons sur l’apprenant en priorité : ses résultats, son expérience, son lieu de travail, sa culture et sa maîtrise du digital… Il s’agira de créer une formation efficace comprenant davantage d’activités collaboratives et sociales, dans le but de partager des expériences.

Une bonne formation saura toujours stimuler l’intelligence de l’apprenant. Le puissant modèle 70:20:10 permet de créer une approche centrée sur l’apprentissage.

Un tutoriel vidéo sur YouTube, une formation en salle, un MOOC, un laboratoire d’expérimentation, un post partagé via WorkPlace… tous ces contenus sont bons pour apprendre et continuer à apprendre.

3. Immersion

Celui qui n’a jamais vu un casque de réalité virtuelle lors d’un salon dédié à la formation est passé à côté de la tendance liée à la réalité virtuelle ou augmentée. Chaque jour, un article vient démontrer le pouvoir de la réalité virtuelle. Nul doute que plonger un apprenant dans une situation réelle est une formidable occasion de susciter en lui de l’émotion et le faire visualiser ce qui pourrait se passer dans le monde réel.

Les coûts de production de la réalité virtuelle sont élevés et les services formation des entreprises doivent imaginer d’autres moyens afin d’obtenir un bon ROI. Par exemple, nous croyons fermement en la réalité augmentée et aux vidéos 360° parce qu’elles permettent d’intégrer du contenu, de l’interaction et des évaluations.

Présenter un nouveau concept, un nouveau produit ou former des personnes éloignées de leur lieu de travail sont autant de champs d’application pour une formation immersive efficace.

4. Ecosystème

Parce que le contenu de formation doit être amélioré et mis à jour quotidiennement, et qu’un service formation ne peut maîtriser l’ensemble des modalités et des technologies, ce dernier doit bâtir et entretenir un puissant réseau de partenaires. Par exemple, le LMS peut intégrer xAPI (Experience API) – le standard adapté aux nouvelles exigences du digital learning – afin d’implémenter de nouvelles fonctionnalités qui ne sont pas forcément fournies par le prestataire.

De nos jours, les investissements réalisés dans les entreprises de formation sont conséquents. Chaque jour, on peut voir des startups ou des organismes de formation traditionnels lever des fonds pour développer un outil de formation spécifique ou un catalogue de cours. L’écosystème de l’apprentissage n’a jamais été aussi dynamique en termes de contenu ou d’outils.

La veille et la sélection des contenus seront un enjeu majeur pour chaque responsable Formation. Rechercher les meilleurs partenaires représentera pour lui un travail à temps plein et nous croyons qu’il ou elle devra être au cœur du nouvel écosystème.

5. ATAWAD

La puissance du digital et du mobile est telle que l’on peut accéder de plus en plus facilement et de manière continue aux applications de formation.

L’apprenant s’affranchit des contraintes de temps, de lieux et de supports. Il peut suivre sa formation lorsqu’il le souhaite durant sa journée de travail. Il peut préférer s’isoler pour travailler ou au contraire se réunir avec des collègues pour travailler sur une séquence de formation spécifique. En termes de conception, cela signifie que les contenus doivent être plus courts, sous-titrés et disponibles au format mobile.

6. Blended

Le blended learning est une tendance qui dure car c’est aussi une profonde conviction. La notion de « spaced learning » – à savoir, le fait de construire des parcours de formation favorisant l’assimilation des compétences grâce à un espacement des séquences – a trouvé un allié avec le blended learning.

On mixe ainsi les méthodes d’apprentissage en fonction des objectifs pédagogiques : vidéo, e-learning, coaching, classe virtuelle, réalité virtuelle, conférence TED…

Il n’a jamais été aussi facile de construire des parcours blended grâce aux nouvelles plateformes, qui permettent d’intégrer tous ces différents contenus dans un parcours cohérent, du point de vue de l’apprenant.

7. Personnalisation

« One size does not fit all! ». La formation sur étagère est vouée à disparaître… Cela peut faire sourire ou pleurer, mais nous croyons que les fournisseurs de catalogue e-learning ont un avenir sombre.

En fonction de son expérience, de ses résultats, de son entreprise, de son environnement de travail, de son pays ou de sa culture, chaque apprenant a besoin d’un contenu toujours plus adapté. Par ailleurs, le contenu disponible sur le web n’a jamais été aussi riche : chacun apprend de manière informelle sans attendre un contenu sur étagère imposé par son entreprise.

Les entreprises doivent aider leurs collaborateurs à évoluer rapidement dans un contexte économique, technologique et social en pleine ébullition. Qu’est-ce qui distinguera une entreprise d’une autre ? Selon nous, les valeurs et la culture transmises via une formation personnalisée au management, à la relation client, à la communication seront un facteur clé de différenciation…

Aujourd’hui, on personnalise la relation avec le client afin qu’il vive une expérience mémorable et ressente un attachement envers la marque. Quand on achète une nouvelle voiture, on sélectionne toutes les options que l’on souhaite pour faire d’elle une voiture unique ; pourquoi le salarié ne pourrait-il pas aussi avoir une formation unique ?

8. ROI

Les pays anglo-saxons ont une longueur d’avance lorsqu’il s’agit d’aborder la question du ROI en formation. En effet, les Français par exemple, sont plus attachés au « comment » qu’au « pourquoi », bien que cette tendance devienne de plus en plus actuelle.

Les travaux de Kirkpatrick* sont, en ce sens, toujours d’actualité et les (nouveaux) outils mis à disposition des formateurs pour évaluer l’efficacité d’une formation se voient optimisés :

  • l’évaluation de la satisfaction est de plus en plus digitalisée, ce qui permet de réagir plus rapidement ;
  • l’évaluation des compétences peut être gamifiée, ce qui la rend plus ludique et plus engageante ;
  • l’évaluation du transfert des connaissances depuis le poste de travail est réalisée par le manager, grâce à un suivi en ligne plus précis des compétences à acquérir ;
  • l’évaluation des résultats et de l’impact sur l’organisation est clairement mieux définie en amont et donc plus facile à suivre ;
  • l’évaluation du ROI (coûts vs gains ou économies) peut être analysée grâce aux indicateurs de performance des employés.

9. Emotion

Parce que la formation doit rester un plaisir, une formation efficace doit provoquer des émotions. On utilisera le storytelling pour créer une proximité entre le contenu et l’apprenant, lui permettant de s’identifier et de se projeter lui-même dans l’action.

L’humour reste également un puissant outil pour fédérer et mémoriser : les meilleurs formateurs et contenus digitaux de formation intègreront davantage de séquences humoristiques.

10. Intelligence artificielle

En 2016, le futurologue Thomas Frey a annoncé que la plus grande société du monde serait une société de formation. En effet, l’intelligence artificielle (IA) prend place dans nos vies à une vitesse V, il va donc falloir préparer l’homme et plus particulièrement le salarié à évoluer avec des outils toujours plus intelligents.

Toutes les tâches quotidiennes en seront fortement impactées et se former deviendra essentiel pour conserver son poste, pour piloter cette nouvelle intelligence mais aussi pour interagir avec les autres. La communication interpersonnelle deviendra une compétence à très forte valeur ajoutée.

Cet impact sociétal touche le cœur de la formation : l’IA va bouleverser le métier de formateur, en l’invitant à construire des formations parfaitement adaptées à chaque individu. Les premières expérimentations de chatbot dans le milieu de la formation ont fait leur apparition et les possibilités d’utilisation sont infinies, que ce soit en amont de la formation pour challenger l’apprenant, ou après la formation pour la compléter.

Ce sont 10 tendances parmi les nombreuses qui définissent l’écosystème d’apprentissage au sein de l’entreprise. Une tendance particulière a-t-elle attiré votre attention ? Avez-vous un point de vue différent sur ces tendances ? Souhaitez-vous plus d’informations sur ces points? Nous attendons vos commentaires et votre opinion avec impatience !

* Le modèle de Kirkpatrick est la référence mondiale pour évaluer l’efficacité d’une formation. Il définit la valeur de chaque type de formation – formelle ou informelle – selon quatre niveaux : Réaction, Apprentissage, Comportement et Résultats.

10 tendances de la formation 2018


Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *